Épilation, tour d’horizon des techniques en vogues en 2020 !

Épilation, tour d’horizon des techniques en vogues en 2020 !

Les poils sont une véritable obsession pour la plupart des femmes. Leur corps doit être net, soyeux et le galbe ne supporte en aucun cas la présence d’une pilosité disgracieuse.

Les hommes, eux aussi, commencent d’ailleurs à s’intéresser à l’épilation.

Tour d’horizon des techniques en vogue.

Les techniques pour se débarrasser de la pilosité sont nombreuses : rasoir, crème, cire, épilation à domicile ou en institut… On ne sait plus où donner de la tête. Les centres esthétiques sont les plus spécialisés dans ce domaine et leurs résultats sont très bons. Mais l’épilation est aussi très efficace lorsqu’elle est faite chez soi…!

Épilation : pour les plus pressées…

Le rasoir et la crème dépilatoire sont de loin les deux moyens les plus rapides pour éliminer les poils.

En ce qui concerne le premier, les rasoirs mécaniques sont les plus courants et sont généralement plus efficaces que les rasoirs électriques. Le rasage doit se faire de préférence sous la douche ou dans le bain puisque l’eau ramollit la peau. Il suffit d’appliquer une mousse à raser ou simplement du savon pour que le rasoir n’accroche pas à la peau. Il doit être passé de la cheville vers le genou.

La crème dépilatoire quant à elle s’applique sur la zone qu’on veut épiler. Elle doit être propre et sèche. Il faut laisser agir la crème ou la mousse le temps indiqué sur le mode d’emploi puis rincer jusqu’à ce que toute la crème soit éliminée. D’ailleurs, il est également conseillé de passer du jus de citron sur la peau dépilée afin d’éviter les irritations.

Après ces deux techniques, il est important d’hydrater l’épiderme à l’aide d’un lait ou d’huiles essentielles et d’attendre environ 24 heures avant d’utiliser un produit alcoolisé (déodorant). Cependant, raser ou dépiler la peau ne présente qu’une efficacité de courte durée. La crème dépilatoire est généralement à utiliser une fois par semaine quand le rasoir demande à être passé tous les deux jours voire tous les jours.

Leur avantage majeur est qu’ils n’occasionnent aucune douleur et sont utilisables aussi bien pour les jambes, les aisselles que le maillot. Les hommes peuvent y recourir également pour les aisselles mais aussi pour le torse.

Épilation longue durée

Il n’est pas toujours nécessaire d’aller en institut pour éliminer durablement sa pilosité. Des produits vendus en magasin permettent d’y parvenir facilement chez soi. La cire chaude est la plus courante. Il s’agit d’une résine à faire chauffer et que l’on applique sur des poils d’une longueur de 5 à 6 millimètres. Effectuer un gommage avant l’épilation permet de faire disparaître peaux mortes et poils sous cutanés pour un résultat encore meilleur.

On appose la cire dans le sens du poil. Lorsqu’elle est sèche, il suffit de l’arracher d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse des poils. On réitère l’opération sur toute la zone à épiler. Afin de retirer tout résidu de cire, il existe des lingettes aux huiles essentielles qui ont aussi la vertu de réhydrater et d’apaiser la peau malmenée.

Toutefois, mieux vaut utiliser cette cire avec beaucoup de précaution : bien vérifier la température avant de l’appliquer sur la peau, le risque de se brûler étant important (des appareils spécialement conçus pour chauffer la cire contrôlent en permanence la température du produit).

La cire orientale est une pâte composée de sucre, d’eau et de citron. Elle s’applique sur les parties à épiler dans le sens du poils et s’arrache vivement dans le sens inverse. Il est conseillé de l’apposer sur des jambes talquées pour plus d’efficacité. L’épilation orientale est facile à pratiquer et évite tout risque de brûlure. Mais elle est moins efficace que la cire chaude, adhérant moins bien aux poils.

Pour une épilation maison efficace et économique, l’épilateur électrique est le meilleur allié. Son prix est vite amorti et les progrès dans sa conception ont pratiquement fait disparaître la douleur qu’il occasionne. En outre, il est généralement accompagné de têtes adaptables à la zone à épiler. L’épilation est ainsi facilitée même pour les aisselles ou le maillot qui sont particulièrement délicats. Le meilleur moment pour l’utiliser reste après le bain ou la douche.

La peau étant ramollie, les poils sont arrachés plus facilement et sans douleur. On le passe dans le sens inverse du poil. Malgré ses nombreux avantages, l’épilateur électrique peut occasionner quelques petits désagréments, tels que de petits boutons chez les peaux sensibles ou une repousse des poils sous la peau. Se laver de temps en temps avec un gant de crin et effectuer des gommages de peau permettent de limiter ce phénomène.

Le visage est lui aussi un lieu de pilosité : duvets et sourcils n’échappent pas à la chasse aux poils ! La pince à épiler est alors la plus simple et la plus efficace. Il faut toujours la tenir vers le bas afin de retirer les poils dans leur sens de pousse. On peut également recourir à la cire tiède : elle s’applique dans le sens de pousse du poil du nez, vers la commissure des lèvres pour le duvet. On retire ensuite la cire séchée dans le sens inverse.

Décolorer la moustache est aussi possible. Il faut scrupuleusement suivre le mode d’emploi du produit. Généralement, il s’appose pendant une dizaine de minutes et doit être abondamment rincé à l’eau tiède. Le résultat est net et n’occasionne aucune douleur.

Épilation définitive, trop beau pour être vrai ?

De nombreuses femmes en rêvent, certaines l’ont fait. L’épilation définitive est aujourd’hui possible grâce à des techniques de pointes telles que l’épilation dite électrique ou le laser. La première est de plus en plus abandonnée au profit de la seconde en raison de la longueur du traitement qu’elle implique. Il s’agit d’une petite aiguille sur laquelle se trouve une minuscule électrode qui tue le bulbe du poil. Cela se fait poil par poil. Une séance ne permet donc d’éliminer la pilosité que sur une petite zone. En outre, les risques de légères cicatrices sont des arguments en faveur du laser. Ce dernier est un faisceau de lumière appliqué sur la zone à épiler. Il détecte les zones sombres, en l’occurrence les poils, qu’il détruit.

Il s’attaque donc à des parties importantes du corps. Plusieurs séances sont nécessaires, variables selon la zone : 3 à 5 séances pour les jambes, le maillot et les aisselles ; 5 à 10 expositions viennent à bout de la moustache. Il faut savoir que le laser est efficace à 80%, c’est-à-dire qu’il ne peut éliminer complètement tous les poils, certains étant très résistants. Mais leur faible quantité, en comparaison de celle des poils détruits, confère au laser un résultat plus que remarquable. Le bémol de cette technique est qu’elle est difficilement applicable aux peaux mates et noires. Les risques de dépigmentation sont importants. Cependant les progrès constants dans ce domaine permettent une accessibilité grandissante à ce type de peau.

Aujourd’hui le poil est devenu l’ennemi numéro 1 de toutes les femmes. Avoir les jambes nettes en toutes circonstances est le but recherché par toutes. Les hommes s’intéressent eux aussi de plus en plus à l’apparence qu’ils offrent aux autres, le torse imberbe étant désormais un atout-phare de séduction. La pilosité n’est d’ailleurs pas la seule chose à laquelle ils s’attaquent : comme les femmes, crèmes hydratantes, anti-rides, soins capillaires et même maquillage deviennent des accessoires masculins quotidiens.

Close Menu