Peau sèche : que faire ?

Peau sèche : que faire ?

La peau sèche est sans doute la plus délicate, tant dans sa constitution que dans son entretien quotidien. Fragile, en manque d’hydratation, elle tiraille et reste source d’inconfort. Les solutions pour limiter les dégâts…

Toujours plus d’hydratation !

En plus des changements climatiques (soleil de vacances, vent, froid hivernal) et des contraintes de la vie moderne (stress, pollution, tabac), la peau, quelque soit sa nature est fragilisée.

Encore plus, si elle a tendance à être sèche. Très fragile, la peau sèche doit être chouchoutée et surtout intensément hydratée.

Car l’eau a tendance à s’évaporer facilement puisque la couche cornée n’est pas capable de la retenir. Le film hydrolipidique ne protège plus la peau et le sébum n’est pas produit en quantité suffisante.

Résultat : l’épiderme s’affine, devient rugueux, et voit apparaître rides et ridules plus tôt qu’à l’accoutumé. Sans compter les allergies telles que l’eczéma et la couperose qui se traduisent donc par des rougeurs diffuses ainsi que des intolérances aux cosmétiques en général…

L’hyper réactivité qui survient aux moindres changements de température et autres bouleversements physiologiques s’observent au niveau des paupières et des ailes du nez.

Pour éviter au maximum les tiraillements, picotements et desquamation, il faut redoubler d’attention après la toilette.

Douceur et volupté…

Les peaux sèches doivent bénéficier de soins spécifiques et surtout très doux !
D’abord, côté toilette : matin et soir, le nettoyage reste une étape incontournable.

Optez plutôt pour des pains dermatologiques, des savons surgras, des laits démaquillants ou des solutions micellaires « spécial peaux sèches ou sensibles ».

Ne vous rincez pas non plus le visage avec l’eau du robinet à cause du calcaire agressif mais passez plutôt quelques pulvérisations d’eau thermale en spray.
Pour sécher votre peau, ne frottez pas et contentez-vous de tapoter avec votre serviette.

Reste ensuite à maintenir l’hydratation donc, une barrière cutanée efficace.
Choisissez des crèmes (de préférence en pharmacies) qui soient très hydratantes pour le jour et la nuit, riches en vitamines, en corps gras et en agents apaisants et régulateurs de la microcirculation.

Côté maquillage, point trop n’en faut ! restez vigilante quant aux marques que vous choisissez : optez toujours pour des produits pharmaceutiques “spécial peaux sensibles” car ils sont neutres, hypoallergéniques et sans parfum. Apprenez aussi que les peaux sèches peuvent utiliser des crèmes antirides, mais uniquement à base de vitamine C ou d’isoflavones.

Evitez les AHA et le rétinol, trop agressifs pour les peaux sèches. Quant aux gommages exfoliants et aux masques purifiants, mieux vaut les éviter. Si vous y tenez malgré tout (histoire d’éclaircir le teint et de vous offrir un moment de relaxation intense) à faire des soins supplémentaires, optez pour un masque hydratant qui nourrira intensément votre peau tout en lui redonnant du tonus et de l’élasticité.

Et les compléments alimentaires ?

Ils sont en effet préconisés pour favoriser l’hydratation des peaux sèches. Privilégiez ceux à base d’acides gras essentiels (oméga 3 et 6), de vitamines et d’oligo-éléments (vitamine A, C et E, sélénium).

Dernier conseil pour la route

Gare au soleil et au froid qui ne visent ici qu’à sensibiliser encore davantage votre peau fragile.

Prenez l’habitude d’appliquer le plus souvent possible une crème hydratante tout au long de la journée, et optez pour une protection solaire à base d’écrans minéraux plutôt que des filtres solaires chimiques.

Protection garantie !

Close Menu